Course d'orientation

Cette page n'est pas à jour...

Présentation

La course d'orientation? Mais qu'est-ce donc?

[Balise de course d'orientation]

En gros, on te donne une carte avec des points qui indiquent la position de balises (comme sur la photo) et tu dois te débrouiller pour passer par un grand nombre de balises le plus vite possible. Cela implique de trouver un bon itinéraire en tennant compte de beaucoup de paramètres (dénivellé, obstacles naturels, etc.) et de ne pas se perdre en route. À chaque balise est attaché un poinçon (ou un système électronique) qui sert de preuve de passage. À la fin, des pénalités sont ajoutés pour les balises non trouvées ou fausses.

C'est un sport intéressant car il allie des capacités physiques (endurance) et des aptitudes mentales (orientation, réflexion, lecture de carte). Il se pratique aussi bien par équipe qu'individuellement.

 

Test : est-tu fait pour faire de la course d'orientation ?
  • tu as du mal à t'orienter quand tu vas de la Réz au RU? → fais de la CO, ça t'entrainera ;
  • tu en as marre de tourner en rond sur un stade ou de courir au bord du Rhône? → fais de la CO, ça te changera ;
  • tu ne sais pas lire une carte ni te servir d'une boussole? → fais de la CO, on t'expliquera ;
  • la ville grisâtre t'exaspère? → viens faire de la CO dans une calme forêt traversée par de charmants ruisseaux ;
  • tu veux courir sous la pluie et dans la boue, chercher pendant des heures une balise qui n'existe plus et te perdre dans des marécages? → fais de la CO, il y a des chances que ça t'arrive ;
  • tu veux découvrir/pratiquer un sport qui fait aussi travailler la tête ? → fais de la CO, tu verras ;
  • etc.
Comment pratiquer la course d'orientation à l'ENS ?
Herbe
Pour avoir des informations sur les sorties organisées, tu peux :

 

Prochaine sortie organisée :

Jeudi 8 décembre au parc de Parilly (course ouverte à tous les niveaux et gratuite).
Initiation prévue pour les débutants.
Départ Monod 12h30, retour 18h.
Inscriptions ou demande d'informations : par mail à l'adresse .

Bonus : Le spleen de la CO

  • Quand le ciel bas et lourd présage une tempête
  • Sur une forêt perdue où nul être ne vit,
  • Et que les gens sérieux, observant leurs fenêtres
  • Préfèrent rester cachés tout au fond de leur lit ;
  • Quand les ronces sournoises, d'une griffe discrète
  • Dessinent sur nos jambes de rougeoyantes raies,
  • Et que nos pieds faisant dans les flaques trempette
  • Se recouvrent de cloques et de nombre autres plaies ;
  • Quand les torrents bourbeux sur nos membres harassés
  • Déposent mollement la fange de leur sceau,
  • Et que la pluie baignant notre carte en papier
  • Efface doucement les courbes de niveau,
  • Un éclair orangé tout à coup apparaît,
  • Dansant négligemment au sommet d'un talus,
  • Le poinçon fièrement de ses dents acérées,
  • Appose l'estampille de la balise vue.
  • Et la boussole déjà, par son doigt indécis,
  • De notre prochaine errance, indique le chemin.
  • Nous partons aussitôt, mais en nous se tarit
  • L'espoir d'arriver, sans tarder, à la fin.